Personne n'appartient à personne

 
 
   Nous ne sommes plus à l'époque ancienne où les «
 mariages » se faisaient par capture ! Pourtant, encore aujourd'hui, certains conjoints agissent comme s'ils prenaient possession de l'autre. Ils se proclament roi et maître de leur union.
 
   Naturellement, ce type de relation «
 amoureuse » a toutes les chances de s'envenimer assez rapidement. Celui ou celle qui se retrouve ainsi victime, a alors trois choix ; il accepte de se laisser mener (et malmener), ou il rechigne et cherche par tous les moyens à prendre sa place. Il peut aussi tout simplement se retirer, ce serait probablement la meilleure chose à faire, et tout de suite !
 
   Ceux qui prennent ainsi possession d'un conjoint, sont le plus souvent des êtres intraitables. Il sera très difficile, sinon impossible de réprimer un semblable trait de caractère. Alors, avant de vous atteler à réformer une telle personne, pensez-y bien, vos chances de réussite sont très minces, sinon nulles
 ! Avec le temps, ce type de relation malsaine risque de vous affaiblir, ce sera alors plus facile pour l'autre de vous dominer.
 
   Le mariage, ou l'union de fait, devrait être d'abord une relation d'amour, axée sur l'entraide et l'épanouissement de chacun des conjoints, à travers des buts communs. La vie est trop courte pour se laisser harceler par un individu déséquilibré. Demeurons des êtres libres. Et souvenez-vous
 : Personne n'appartient à personne 


André A. Bernier



Page suivante

Page d'accueil



 
 
 
 



Créer un site
Créer un site